Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 20:12

Le catamaran Ciao est prêt au départ …

 

Petit rappel du contexte pour ceux qui nous rejoignent sur le blog :

Acheté fin Octobre 2011, Ciao, est un catamaran Louisiane sorti des chantiers Fountaine-Pajot en 1986. Il a été précédemment bien entretenu, il rentre d’un « tour de méditerranée de 6 mois » et nous avons complété son équipement pour qu’il soit au niveau de la nouvelle ballade qui l’attend…

A son bord, nous nous apprêtons à effectuer une grande croisière au départ de Port-Saint-Louis-du-Rhône, près de Marseille pour rejoindre le pays basque, et plus précisément Hendaye sur la Côte Atlantique. 1800 à 2000 Milles environ, (soit 3000 – 3500 kilomètres) selon les options de route choisies.

J’ai recherché tous les témoignages possibles sur les comportements marins du Louisiane, sans trouver beaucoup de littérature sur internet…

A croire que ces bateaux ne naviguent pas (?) ou que leurs propriétaires n’écrivent pas  (!)

En synthèse des quelques bribes parcourus sur les forums spécialisés, j’ai retenu que le Louisiane est un bateau rapide avec des entrées d’eau fines ; il fait partie des catamarans aux comportements dits « marins », ce qui veut dire privilégiant les qualités de navigation plutôt que le grand confort au port. Il en résulte des formes effilées, un profil offrant peu de fardage (faible résistance au vent due aux formes de la coque) et la contre partie sera forcément un espace à bord plus restreint que sur les nouveaux catamarans beaucoup plus volumineux, plus lourds pour la même taille. Le Louisiane serait capable de vitesse dépassant assez facilement les 10 nœuds, vitesse qu’il est nécessaire de maitriser d’ailleurs en cas de vents forts de l’arrière (c’est comment qu’on freine ?)…

Dans les autres directions, aux dires de certains, la nacelle serait un peu basse sur l’eau, risquant de « taper » dans les vagues lorsque la mer est formée et le vent contraire à la route ; ce qui est d’ailleurs une particularité propre aux catamarans en général…

Voilà ; guère plus d’informations que cela… 

Tout reste donc à découvrir, et au regard de la diversité de notre croisière, il semble qu’il y aura matière à découvertes …

Nous allons avoir l’occasion de nous faire une opinion toute neuve, et au fil du parcours que nous allons entreprendre, je ne manquerai pas de commenter nos ressentis à bord dans les différentes conditions de navigation, de mouillage, de manœuvres, de vie à bord, etc…

Au terme de cette croisière nous devrions être en mesure de tirer des conclusions sur les possibilités du bateau, sur les nôtres, la conjugaison des deux, et d’envisager quelle sera la suite de l’aventure…

                                                            ____________________________

 

Dans l’attente des quelques jours qui nous séparent de la mise à flots et de larguer les amarres, nous avons terminé le lifting de Ciao.

L’une des tâches les moins plaisantes a été de gratter manuellement chaque centimètre carré de la partie sous-marine de la coque, afin d’éliminer les couches abimées de l’ancienne peinture anti-fouling  (traitement anti-algues et anti-coquillages).

Notons au passage, qu’en dépit des avantages du catamaran, quant il s’agit d’entretenir 2 coques c’est 2 fois plus de travail, de fatigue, de poussières dans les yeux et dans le nez…

En l’occurrence, ce fut environ 40 heures de grattage, et 9 heures à deux (soit 18 h en tout) pour la peinture neuve réalisée en 3 couches… Yes c’est fait !

Un petit tour en tête de mat, pour vérifier le gréement, et doter le traditionnel feu de route tricolore Rouge / vert / blanc d’une ampoule à leds (basse consommation) pour épargner les batteries lors des navigations nocturnes et quelques autres derniers petits aménagements et nettoyages…

L’équipage de Ciao vous  livre une petite vidéo de ces instants « besogneux », agrémentés par la sympathique visite de Jacques, le père de Sylvie …

 

 

Fin Avril, même les voiles sont à poste ; tout est prêt maintenant.

Rendez-vous est pris pour la mise à flots le 16 Mai… Il y aura certainement quelques autres images pour l’occasion… La suite, ce sera en mer au fil de nos navigations et de nos escales…

Si vous lisez ces lignes, souhaitez-nous de bons vents, mais surtout : « pas trop, et si possible dans le bon sens !!! »

L’itinéraire prévu (dont nous ne manquerons pas d’envoyer des cartes postales sur le blog) se résume par :

-          La traversée du Golfe du Lion

-          Direction la Costa Brava (Cadaques)

-          Traversée vers les Baléares,

-          Les Iles Baléares, Minorque, Majorque, Ibiza, Formentera…

-          Traversée vers Alicante

-          Descente jusque Alméria

-          Traversée de la Mer D’alboran et atterrissage sur les côtes marocaines vers Mellila (enclave espagnole), Al Hoceima, El Jebeha, ports de pêche marocains …

-          Puis enfin Ceuta (enclave espagnole) au Maroc en face de Gibraltar

-          Gibraltar (territoire britannique)

-          Navigation atlantique vers l’Ouest, Cadix, Séville…

-          Les côtes sud du Portugal, Le Cap San vicente (au Sud-Ouest du Portugal)

-          Remontées de la côte Ouest du Portugal (contre les vents dominants… grr.. la valise de secours de Mimi sera la bienvenue).

-          Vigo et les iles Cies

-          Le cap Finisterre, et entrée en golfe de Gascogne

-          La Corogne

-          La côte Nord espagnole

-          Le pays basque

-          Et l’arrivée sur Hendaye.

Ce sont là des prévisions, que nous adapterons aux conditions du moment bien sûr, sachant que selon la formule de Syl : « on ne sait jamais rien, et il faut s’attendre à tout » …

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

mimi 14/05/2012 10:03


bouh !   moi je saute sur ma valise  j'arrive pas à la fermer   assieds toi dessus !  voila  ca y est !  ouf !


 


tas vu jai pris aussi les palmes et mon tuba pour plonger avec toi !!!!! bon pas besoin de lester la mimi  ca va ya ce qui foooo !


 


bon ben allez on y va !  moi jaime pas arriver à la bourre  surtout en vacances  et puis  les trains y partent à l'heure eux  alors !


 


moua jai pris un grand mouchoir à fleurs  pour en semer tout le long des voixxxxxxxx   !!!!!


 


mais jai oublié de te dire que le concert  cette année c'est une soirée cabaret !  et j'y annoncerai les chansons sur Montmartre dans mon costume


de gavroche bon chic bon genre !!!!!  et là je dois dire un joli poême sur montmartre  et je le dirai avec toi sur l'épaule pour me souffler !!!!!!!!!!!!!!!!!


 


je te raconterai tout ca !!!!!


 


bon  on y va  là   moi  il me tarde de partir  allez HOPHOPHOP !!!!!!!!!!!!!!!!!


 


allez le train  !  pleine vapeur  euh non !   plein gaz  ! euh non plus   alors  plein d ENERGIE !!!!!!!!!!


 


FILE  VERS LA MER   ET  QUE L'AVENTURE COMMENCE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


 


plein plein de bisous à vous 2 !


 


JE VOUS AIME FORT FORT


 


LAMIE MI


 


et je prends le siège dans le sens de la marche sinon .... jai le mal de m e r .....  pffffffffffffffff ! ca commence !


je file sur le blog pour lire la suite .....

MILLNER 11/05/2012 22:14


Bravo et bon vent!

Feeling Du Blog

  • : le blog de Ciao...
  • : Voyages au long cours... Voyages intérieurs ... Ou plutôt les deux ensemble ! A mon avis, il y a une sorte de parallèle entre nos cheminements terrestres (ou maritimes) et nos évolutions intérieures... Faut-il pour autant partir pour se trouver ?
  • Contact

Profil De L'auteur

  • Michel
  • Je suis né dans un petit village du Nord de la France ; 1/2 siècle plus tard, je me réveillais tous les matins avec l'envie d'aller voir de l'autre côté de l'horizon...
J'ai rencontré Syl, et ensemble nous prenons le départ en 2014...
  • Je suis né dans un petit village du Nord de la France ; 1/2 siècle plus tard, je me réveillais tous les matins avec l'envie d'aller voir de l'autre côté de l'horizon... J'ai rencontré Syl, et ensemble nous prenons le départ en 2014...

feeling du blog

A mi-chemin  

entre l'aventure concrète d'un terrien qui appréhende la vie sur un bateau, ouvre les pages d'un grand voyage

à travers le monde,  

et l'homme qui se regarde avec un peu de recul, déplie son rêve, l'observe, et tente d'exprimer

sa propre découverte...

 

Recherche

Nous sommes partis de Hendaye le Lundi 14 Juillet 2014

Liens