Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 14:20

05 Juin – Minorque, ici Minorque…

 

Eh bien, les amis, les mots sont en vacances, le blog fait la sieste, et les images se dorent au soleil…

 

Ca veut tout simplement dire que tout se passe bien, comme des vacances au soleil et que le capitaine a également les « neurones écrivains » en dilettante…

 

Allez soyons sérieux, voici quelques lignes toutes fraîches…

 

D’abord, constatons que nous avons pris nos repères sur le bateau maintenant ;

les manœuvres de mouillages, les demi-tours « au centimètre » dans les ports pour tenter de faire un plein d’eau, sont devenus presque aussi simple qu’un créneau en ville.

Le second du bord manie les manettes du moteur comme un officier marinier, pendant que le capitaine gambade sur le pont ou sur le trampoline, avec, selon le cas, les amarres, les pare-battages, ou la commande du guindeau pour un ancrage quasi chirurgical entre deux rochers par des fonds bleus clairs dignes des piscines 5 étoiles (je ne sais pas si ça existe ?)

 

En mer, depuis que nous sommes sur les côtes de Minorque, c’est le calme plat, la méditerranée est un lac, et notre vent du moment s’appelle « Yamaha 9,9 Chevaux », pas gratuit, ni écologique, mais un mal nécessaire, pour rester à peu près dans nos dates et nos prévisions de trajet… 

 

 

CALA PUDENT 09Nous avons fait des sauts de puces, de calas en calas, en nous imprégnant de la particularité de chaque lieu ; ici un village de pêcheur, là une simple crique dans les rochers qui constitue un abri pour la soirée et la nuit, ailleurs une plage déserte aux allures de Robinson ; tout doucement, nous prenons le ton du voyage au long cours… 

 

ISLA DEN COLOM

 

Quant aux poissons, ils sont morts… - de rire certainement - car au bout de la ligne de pêche c’est le néant, quasiment le vide sidéral…

Je dis « quasiment » car 3 petits égarés d’une espèce très commune ont accepté de jouer le jeu, en se précipitant sur une ligne de palangrotte posée, au fond… PREMIERE PECHE

Ils se sont dévoués comme pour faire honneur à nos multiples efforts, ils sont montés à bord, puis se sont allongés dans la poêle, donnant un petit sens à nos quelques dizaines d’heures d’action de pêche, sans rien pêcher d’autre qu’un bidon de plastique égaré…

 

L’épuisette quant à elle, reste toute neuve…

Ceci veut aussi dire que notre marge de progression dans cette pratique est infinie…

 

Après un peu plus d’une semaine, nous avons salué Minorque le 4 Juin pour rejoindre sa grande sœur Majorque au terme de 8 heures de traversée.

 

De Minorque il nous reste une sensation mitigée, faite des plaisirs d’avoir découvert des lieux très naturels et charmants (d’ailleurs très recherchés aussi) et de l’agacement de voir parfois implantés des bâtiments monstrueux, hôtels ou résidences de tourisme, en dépit de toute logique esthétique sur des bords de plage superbes. Cala Macarella 19

Minorque la petite dernière à se faire coloniser par l’industrie touristique, semble curieusement à la fois y céder et y résister en même temps… ES GRAU 08

Sa configuration naturelle, contribue à relativiser sa fréquentation, évoquant parfois les paroles dans la chanson de Louise Attaque « elle est pas vraiment belle, elle est pas moche non plus… » Cala Macarella 04

J’ajouterai « mais elle est intéressante à découvrir », en dehors des sentiers battus ; peut-être aurions-nous aimé y passer un peu plus de temps…

 

Cala Galdana 01

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ISLA DEN COLOM 02

 

 

 

 SANDY BAY 05Cala Macarella 27

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Majorque nous est apparue assez majestueuse de loin, avec un relief très marqué ; une vraie tête d’île !

Mais à mesure que la côte Est s’est dessinée plus nettement, les barres d’immeubles, et les concentrations urbaines se sont dévoilées en même temps, avec pour effet de nous inciter à ne pas trop nous attarder sur Majorque… A moins que les jours prochains atténuent cette première impression.

 

Nous nous sommes posés pour une nuit à Porto Cristo, petite enclave portuaire au cœur d’une ville de moyenne importance.

 

Pour l’anecdote, au mouillage, devant la plage, nous avons réalisé l’un des rêves de Syl :

 

2, 5 mètres de fond, eau claire, sable fin …Un plouf  depuis le bateau ! Et rejoindre le sable doux et chaud de la plage en quelques brasses à peine… Humm… Le vrai plaisir de la croisière quoi…

 

Mais, bien sûr, comme tout rêve, à un moment, le réveil est parfois brusque ;

En conséquence, ce matin vers 8 h 30, alors que l’équipage de Ciao est encore loin dans son abandon nocturne, un ferme et retentissant « Ban ! Ban ! Ban ! » ébranle le calme de la cabine, obligeant de capitaine à chausser en une seconde et demie, une tenue minimaliste …

 

Késako ???

Oups ! malgré la lumière aveuglante , deux silhouettes à casquette se dessinent à contre-jour ; dans un zodiac  avec inscription « Police du gouvernement de Majorque »…

Pas de doute, j’ai beau écarquiller les yeux, je vois toujours 2 policiers en uniforme, et un employé du port… (j’aurais aimé un petit déj au lit, mais je crois que c’est autre chose, je ne vois pas les croissants…)

 

On est « mal garés » peut-être…

 

« Passeport, imatriculacioooonnn de la barca  !!! »  No fondéar aqui ! Bla bla bla bla –

Euh, en fait, je crois qu’on est trop près de la plage… Il y avait une bouée jaune à ne pas dépasser, et elle est loin devant… Ben oui, mais le rêve de la Syl alors !!!!

 

Bon ; après avoir noté tous les numéros de tous les papiers, l’adresse, et le nom du capitaine (comme par hasard uniquement du capitaine…), nous sommes fermement invités à sortir de l’endroit… Ok ok.

 

J’ignore à ce stade si je recevrai, au retour un courrier aux couleurs espagnoles, avec en bas à droite un chiffre en Euros…

 

Il y a parfois des questions qu’il vaut mieux ne pas poser…

Partager cet article

Repost0

commentaires

marie-pierre 07/06/2012 16:14


bonjour les marins. tu as raison Michel. il ne faut pas se poser de questions en vacances. vivre au jour le jour c'est mieux et je suis contente que le rêve de Syl se soit réalisé. pensons très
fort à vous. BISOUS.

olivia 05/06/2012 17:36


dommage pour le ptit déj !!


quelle est la prochaine étape? vous restez encore longtemps aux baléares?


on pense à vous


pour moi mes exams se passent bien, bientot la fin ! encore un oral jeudi et la derniére épreuve français/histoire le 18 et c'est fini !!


pleins de bizouxxxxx

Feeling Du Blog

  • : le blog de Ciao...
  • : Voyages au long cours... Voyages intérieurs ... Ou plutôt les deux ensemble ! A mon avis, il y a une sorte de parallèle entre nos cheminements terrestres (ou maritimes) et nos évolutions intérieures... Faut-il pour autant partir pour se trouver ?
  • Contact

Profil De L'auteur

  • Michel
  • Je suis né dans un petit village du Nord de la France ; 1/2 siècle plus tard, je me réveillais tous les matins avec l'envie d'aller voir de l'autre côté de l'horizon...
J'ai rencontré Syl, et ensemble nous prenons le départ en 2014...
  • Je suis né dans un petit village du Nord de la France ; 1/2 siècle plus tard, je me réveillais tous les matins avec l'envie d'aller voir de l'autre côté de l'horizon... J'ai rencontré Syl, et ensemble nous prenons le départ en 2014...

feeling du blog

A mi-chemin  

entre l'aventure concrète d'un terrien qui appréhende la vie sur un bateau, ouvre les pages d'un grand voyage

à travers le monde,  

et l'homme qui se regarde avec un peu de recul, déplie son rêve, l'observe, et tente d'exprimer

sa propre découverte...

 

Recherche

Nous sommes partis de Hendaye le Lundi 14 Juillet 2014

Liens