Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mars 2020 2 24 /03 /mars /2020 17:43

Quelles sont les nouvelles ?

Les règles se durcissent, le prolongement du confinement se dessine.

On nous le dit tous les jours : moins on le suivra sérieusement et plus il durera longtemps ; ce n'est pourtant pas compliqué à comprendre, mais c'est hors de portée pour certains...

 

On parle de vague, de deuxième vague, en Italie c'est le tsunami, la Chine se remet à flots... En France le climat est houleux, un vent (de scandale) se lève, la dépression rôde... Et je constate alors que le parallèle marin n'est finalement pas si décalé...

 

Par la lorgnette de la dérision et de l'ironie, par dépit peut-être, je regarde la France s'agiter :

 

- Les spécialistes de santé cherchent à cerner quand sera le pic de l'épidémie. On est dans la montée.

- Les spécialistes boursiers cherchent à sonder la profondeur de la grande faille de l'économie. On est dans la descente. Vases communicants.

Mais là aussi c'est simple : pour avoir la courbe de la santé économique, il suffit de mettre la courbe de la propagation de l'épidémie à l'envers...

 

- A Paris les ministres se renvoient la balle masquée. La période de Carnaval se prolonge !

- A Marseille, le professeur Raoul parle de plus en plus de sa copine Clo la Rouquine... Elle ne fait pas de miracle mais elle donne de l'espoir.

 

Malgré tout il y a un bon point, mais il est à garder secret ; un seul continent est encore épargné : l'Antarctique.

Les médias n'en parlent pas, c'est certainement pour éviter que les citadins ne s'y jettent en masse...

 

Puis je redeviens un peu sérieux :

 

Mon téléphone professionnel prend la poussière, la boîte mail a eu autant de trafic en une semaine qu'en deux heures de temps normal. L'atmosphère s'alourdit. L'enthousiasme s'évapore.

 

Entre l'étudiant qui ne peut plus étudier, le chercheur d'emploi qui n'en trouvera pas de si tôt, le salarié obligé de s'arrêter de travailler, l'investisseur qui voit ses résultats dans le rouge, et le retraité qui a maintenant le statut le plus dangereux du monde... Que faire ?

 

Fabriquant de perruques pour les financiers qui, jour à après jour, s'arrachent une mèche ? Peut-être un bon filon !

 

----------------

 

Janvier 2016 - Sur le voilier en Transatlantique - Jour 7 -

 

Longue nuit avec l'estomac au bord des lèvres...

Je donnerais un bon prix pour trouver la télécommande et faire pause autour de moi. Cesser ce bruit d'eau et de vent, stopper les incessants mouvements sur les trois axes. Mais rien de ce genre ne s'achète ici...

 

Au petit matin ce n’est toujours pas la grande forme. Même migraine tenace, la tuyauterie est vraiment détraquée.

Je me repose jusqu'en milieu d’après-midi, à la diète complète.

Syl assure, elle fait du pain frais, surveille le pilote, les voiles, elle bouquine.

Si j'étais en solitaire, je laisserais couler le temps, sans surveillance, sans rien faire, avec un seul objectif retrouver un équilibre physique.

 

Ce n'est pas le mal de mer, mais les conséquences sont les mêmes : absence totale d'énergie, de volonté, abandon devant les risques et les précautions à prendre.

En mer, cette banale affection est redoutable.

Elle peut conduire directement au problème face auquel on ne fera rien d'adéquat, si tant est que l'on fasse quelque chose...

 

Dans l’après-midi je refais un peu surface, le temps de jeter un œil à la route,  mais l’éclaircie est de courte durée.

 

16.23 N - 42.15 W

2020 03 24 - Confinement - jour 7 -

Nous descendons toujours doucement vers le Sud. Le bateau a ralenti, les points journaliers sont plus proches.

15 jours c'est encore jouable, mais certainement pas moins.

 

Force 4 dehors, creux de 2 mètres au grand maximum, ça avance plutôt bien, le pilote automatique gère parfaitement, heureusement. On chasse l'idée qu'il pourrait en être autrement.

C'est l'occasion quand-même de mesurer la nécessité d'un pilote de secours, même si c'est un gros investissement. Cela nous met devant le choix que nous avons fait de ne pas nous en équiper...

2020 03 24 - Confinement - jour 7 -

J'oublie de le signaler à présent, tant c'est une évidence : aucune présence à nos côtés, rien en vue, nous sommes seuls, seuls, seuls.

2020 03 24 - Confinement - jour 7 -

Vous vous en doutez, j'ai pris peu de notes sur ce jour 7. Sylvie s'est occupée sans beaucoup de possibilité d'échange en équipage. Un jour sans...

 

Nous gardons malgré tout nos rythmes de nuit, ils nous sécurisent, même s’ils fatiguent un peu.

 

Me souhaiter "bon quart" serait aujourd'hui de la provocation. Même un dixième serait déjà beaucoup à endurer !

 

et n'oubliez pas :

1) partagez l'adresse www.ciaociao33.com

2) pour recevoir les prochaines publications inscrivez-vous à la newsletter, à droite de l'article et sous le titre "suivre le voyage de Ciao". L'adresse email reste confidentielle et protégée.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Feeling Du Blog

  • : le blog de Ciao...
  • : Voyages au long cours... Voyages intérieurs ... Ou plutôt les deux ensemble ! A mon avis, il y a une sorte de parallèle entre nos cheminements terrestres (ou maritimes) et nos évolutions intérieures... Faut-il pour autant partir pour se trouver ?
  • Contact

Profil De L'auteur

  • Michel
  • Je suis né dans un petit village du Nord de la France ; 1/2 siècle plus tard, je me réveillais tous les matins avec l'envie d'aller voir de l'autre côté de l'horizon...
J'ai rencontré Syl, et ensemble nous prenons le départ en 2014...
  • Je suis né dans un petit village du Nord de la France ; 1/2 siècle plus tard, je me réveillais tous les matins avec l'envie d'aller voir de l'autre côté de l'horizon... J'ai rencontré Syl, et ensemble nous prenons le départ en 2014...

feeling du blog

A mi-chemin  

entre l'aventure concrète d'un terrien qui appréhende la vie sur un bateau, ouvre les pages d'un grand voyage

à travers le monde,  

et l'homme qui se regarde avec un peu de recul, déplie son rêve, l'observe, et tente d'exprimer

sa propre découverte...

 

Recherche

Nous sommes partis de Hendaye le Lundi 14 Juillet 2014

Liens