Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 juillet 2015 3 29 /07 /juillet /2015 22:40

Nous venons ici, à bord de Agur, de fêter (déjà) le premier anniversaire de notre départ. C’était le 14 Juillet !

 

Un an… Toute une année, sur les flots bleus, naturellement inspirants, et avec tout ce temps pour penser, sentir, et prendre conscience de ce que nous vivons...

 

En quelques mots, c’est d’abord l’occasion d’exprimer que je suis content d’avoir pris ce départ, d’avoir pu enfin concrétiser ce grand « Rêve », qui a si longtemps dépassé tous les rêves que je pouvais avoir…

 

Nous avions choisi de rester sur une zone proche de « chez nous » pour gérer, entre autres, le travail de Syl, l’appréciation de notre vie à bord, le vécu avec la famille restée à terre, et c’était une bonne option, chacun de ces critères y a trouvé sa justification.

 

Aujourd’hui, sans prétendre tout connaître des îles Canaries, nous pouvons dire que nous en avons fait le tour, et même plusieurs fois dans le sens géographique du terme… Pour ma part, je ressens assez clairement qu’il serait bien de passer à autre chose maintenant.

 

Ce sera un autre attrait en fin d’année, de nous préparer à traverser l’océan pour rejoindre l’arc antillais avec l’escale de quelques semaines prévue au Cap Vert, la traversée en elle-même, et à l’arrivée ce vaste bassin de navigation et de découvertes compris entre Les Grenadines, proches du Venezuela, et les grandes Antilles tout au Nord.

 

Il me semble que nous nous approcherons alors, d’un peu plus près, de ce contenait mon rêve, du moins dans sa dimension « dépaysement » ; et même si je ne saurais en préciser la teneur, je sais par avance qu’il recèle autre chose.

 

L’aventure ne fait que commencer !

 

 

A ce propos, comme chaque ressenti est personnel, chaque manière de l’exprimer aussi, il est certainement l’heure d’ouvrir dans ces pages, un espace d’expression directe pour Syl dans le blog de Ciao.

 

Nous en avions déjà l’idée au départ, et puis le temps passe...

 

Pour distinguer clairement nos écritures, nous avons spontanément imaginé que cet espace pourrait s’intituler « Le grain de Syl ».

 

Sous la forme d’une intervention, d’un commentaire, d’une page, d’un article, ou d’autre chose, « le grain de Syl » prendra la forme et la place qu’il aura envie de prendre, à la manière des coquelicots dans les champs de blés, jusqu’à s’il le veut, constituer tout un champ de coquelicots !

 

De toute façon vous le reconnaîtrez…

 

Voilà c’est dit.

Longue vie aux grains de Syl, au gré de l’inspiration et des envies !

 

 

Ce billet est écrit depuis les côtes sud de Gran Canaria, sous le soleil, avec bains quotidiens dans un océan cristallin à 23 degrés, et bien à l’abri des vents assez forts qui entourent les îles. Ca va.

 

Depuis les dernières écritures, le rythme du bord s’est égayé par la réception de nos vacanciers tout le mois de Juin.

 

Vincent (fils de Syl) et Emilie sa petite amie sont venus début juin, suivis de Anne (ma fille) et Mickaël son compagnon, jusqu’aux premiers jours du mois de Juillet.

 

Nous avons eu la chance de pouvoir composer à la dernière minute, en fonction des éléments en présence, deux circuits différents au départ de Las Palmas, permettant à la fois de découvrir la navigation, et d’autres rivages que ceux de la très touristique Gran Canaria.

 

 

 

3 Juin 2015 -

Vincent et Emilie à l’aéroport de Las Palmas

Vincent et Emilie à l’aéroport de Las Palmas

Avec eux, une boucle de 270 milles (485 km)

Avec eux, une boucle de 270 milles (485 km)

Au début du séjour de Vincent et Emilie le vent s’est positionné au Nord-Ouest sur un court créneau, nous laissant le temps de remonter au Nord jusque La Graciosa. L’épreuve initiatique d’une longue navigation de 20 heures incluant une nuit en mer, des mouillages sur les douces plages de sable blond, et la découverte d’espaces quasi désertiques, puis volcaniques ont constitué des moments assez marquants de ce séjour.

Playa Francesca – Ile de La Graciosa.

Playa Francesca – Ile de La Graciosa.

Aux commandes ! Cap sur arecife – Ile de Lanzarote

Aux commandes ! Cap sur arecife – Ile de Lanzarote

Histoire sans parole !

Histoire sans parole !

Formule magique ! Sur les dunes de Maspalomas – Ile de Gran Canaria

Formule magique ! Sur les dunes de Maspalomas – Ile de Gran Canaria

Lors d’une ballade en voiture au centre de l’île de Gran Canaria.

Lors d’une ballade en voiture au centre de l’île de Gran Canaria.

Après une brève transition de 3 jours à Las Palmas pour remettre à jour le nettoyage du bateau, les lessives, les courses, nous recevions Anne et Mickaël.

 

 

 

16 Juin 2015

 

Las Palmas – Aéroport

Las Palmas – Aéroport

Avec eux un circuit de 225 milles (405 km)

Avec eux un circuit de 225 milles (405 km)

Les alizés (Nord-Est) étaient établis, relativement faibles. En une vingtaine d’heures de mer, nous avons emmené Anne et Mickaël à La Gomera. La transmission de nombreux renseignements sur la navigation et les manœuvres du bateau ont été au cœur du sujet, et ce pour répondre à leur projet assez proche d’acquérir un petit voilier et d’expérimenter par eux-mêmes cette activité. Des graines de voyageurs au long cours peut-être ?

 

Playa de Cabrito – Ile de La Gomera.

Playa de Cabrito – Ile de La Gomera.

Tortue à Tribord !

Tortue à Tribord !

Soirée au mouillage autour du jeu « Times Up ».

Soirée au mouillage autour du jeu « Times Up ».

Sans trucage !

Sans trucage !

Et aussi les dunes de Maspalomas – Ile de Gran Canaria

Et aussi les dunes de Maspalomas – Ile de Gran Canaria

Découverte de la vie en bateau, baptême de navigation, échanges, partages, humour, rigolades, baignades, petits restos, circuits de découverte, randonnées, pêche ou tentatives de pêche, couchers de soleil, nuits en mer, dauphins furtifs, tortues, et surtout le plaisir d’être ensemble augmenté de l’intérêt de redécouvrir nos enfants en tant qu’adultes, ont été les épices de ces deux séjours.

 

Le livre d’Or a recueilli, de la part des uns des autres, de pétillants commentaires à l’issue de ces vacances pas tout à fait comme les autres, remplies d’imprévus, ponctuées de petites surprises simples et naturelles. Merci d’avoir partagé ces tranches de vie marines avec nous.

 

Rendez-vous est pris avec les uns et les autres, pour d’autres séjours plus lointains, tout aussi animés, et vraisemblablement plus tropicaux au fil de notre voyage.

 

Il va sans dire que nous espérons aussi accueillir ceux qui n’ont pas encore pu nous rejoindre ! 

 

-----------------

 

 

Nous allons continuer d’égrener les jours d’été quelque part entre la côte sud de Gran Canaria, puis celle de Tenerife, afin d’être au bon endroit au bon moment pour accueillir une autre visite début septembre.

 

Ce sera la marraine du bateau, Christiane, une amie de Sylvie.

 

Elle arrivera à l’aéroport de Tenerife-sud, et restera environ deux semaines avec nous.

 

La ressentant plus terrienne que marine, nous lui prévoyons un programme tout léger et avec de courtes navigations !

Bienvenue à toi Christiane !

Bienvenue à toi Christiane !

A bientôt sur les lignes de www.ciaociao33.com

Partager cet article

Repost0

commentaires

Feeling Du Blog

  • : le blog de Ciao...
  • : Voyages au long cours... Voyages intérieurs ... Ou plutôt les deux ensemble ! A mon avis, il y a une sorte de parallèle entre nos cheminements terrestres (ou maritimes) et nos évolutions intérieures... Faut-il pour autant partir pour se trouver ?
  • Contact

Profil De L'auteur

  • Michel
  • Je suis né dans un petit village du Nord de la France ; 1/2 siècle plus tard, je me réveillais tous les matins avec l'envie d'aller voir de l'autre côté de l'horizon...
J'ai rencontré Syl, et ensemble nous prenons le départ en 2014...
  • Je suis né dans un petit village du Nord de la France ; 1/2 siècle plus tard, je me réveillais tous les matins avec l'envie d'aller voir de l'autre côté de l'horizon... J'ai rencontré Syl, et ensemble nous prenons le départ en 2014...

feeling du blog

A mi-chemin  

entre l'aventure concrète d'un terrien qui appréhende la vie sur un bateau, ouvre les pages d'un grand voyage

à travers le monde,  

et l'homme qui se regarde avec un peu de recul, déplie son rêve, l'observe, et tente d'exprimer

sa propre découverte...

 

Recherche

Nous sommes partis de Hendaye le Lundi 14 Juillet 2014

Liens