Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mai 2015 3 06 /05 /mai /2015 17:20

Complètement à l’Ouest !

Force est de constater que notre séjour à La Gomera, bien qu’il y fût assez long, n’a étrangement pas été de nature à initier de grands écrits sur le blog…

Cette île est charmante, et tout simplement elle nous a charmés.

Nous nous sommes laissés hypnotiser par sa douceur, par sa nature, et comme ici le temps ne semble pas avoir de prise sur les lieux ni sur les personnes, sept semaines sont passées comme seulement sept jours ou sept minutes, entre ballades, lectures, et un petit mot tout simple mais ô combien magique : la « Vie ».

Il m’est intéressant de constater au passage, que j’ai spontanément à ma disposition moins de mots pour exprimer ce bien être simple et harmonieux, que pour narrer les différentes situations d’ordre matériel qui habituellement occupent la majorité du temps… Qu’importe, retenons que l’essence de cette île a quelque part communiqué subtilement avec les nôtres, et y a laissé de bonnes sensations.

Le matin du 22 Avril des conditions optimales étaient en place, et nous avons fait voile vers l’île de La Palma à une dizaine d’heures de navigation.

La Palma

Rejoindre La Palma, l’île la plus à l’Ouest de l’archipel constituait un double objectif :

  • Découvrir une île réputée peu touristique, au relief marqué et à la végétation généreuse.
  • Nous positionner géographiquement de manière à rejoindre plus facilement le port de Las Palmas de Gran Canaria au centre de l’archipel, avoir le temps de régler quelques petits points de maintenance du bateau, et nous préparer à recevoir nos jeunes vacanciers début juin.
2015 05 06 - Complètement à l'Ouest

Autant le temps s’était arrêté à La Gomera, autant il a repris du service à La Palma, nous bousculant un peu dans une nonchalance qui commençait naturellement à nous gagner.

 

Nouvelle île, nouveau système météo.

 

Nous avons dès les premiers jours, tenté une sortie dans la partie centrale de l’île, sans y voir autre chose qu’une couverture nuageuse dense et menaçante ; bref une ballade sur une journée mal choisie et sans grand intérêt.

 

Nous avons rapidement compris que le relief culminant à 2400 mètres gérait à lui seul notre planning de visites de l’île, commandant à sa guise nuages, averses, ou beau temps.

 

Subitement quelques jours plus tard, un ciel bleu immaculé semblait prévoir de s’installer pour plusieurs jours.

 

Nous en avons profité pour louer aussitôt une voiture durant 3 jours et sillonner ce bout de terre fertile, où les habitants s’activent principalement autour de la culture de la banane.

 

De plaines maraîchères en ravins escarpés, en passant par des cascades surprenantes, ou des quartiers de villes authentiques, nos itinéraires furent variés, et nos journées surbookées de 8 heures le matin à très tard le soir. Mais avec plaisir !

le sud de l'île

le sud de l'île

Tazacorte et ses décors de mosaïques

Tazacorte et ses décors de mosaïques

ses quartiers typiques

ses quartiers typiques

Fraîcheur...

Fraîcheur...

Couleurs !

Couleurs !

Chaleur !

Chaleur !

Saveurs...

Saveurs...

La Palma vaut la visite c’est sûr ! Et peut-être d’y consacrer quelques semaines, pour découvrir le meilleur des multiples sentiers de promenade qui y sont aménagés.

Mais voilà qu’à peine la voiture rendue, alors que nous aspirions à retrouver un certain calme qui caractérise plutôt notre vie à bord, et à préparer d’autres promenades, les fichiers météo montrent une courte fenêtre favorable pour une traversée vers Las Palmas.

Cette navigation qui nous demandera entre 30 et 36 heures de navigation, n’est pas des plus faciles, car elle se trouve la majeure partie du temps contre le vent dominant, et de ce fait se pressent assez rebutante.

Réflexions intenses sur Agur : comparaison des options, calculs, choix. Nous avions prévu de partir vers le 20 mai, nous ne sommes que le 6 ! Mais y aura-t-il un autre créneau vers le 20 ?

Evidemment nul ne le sait !

Avec la météo, c’est toujours une loterie, et c’est ce qui rend particulièrement difficile de se donner des rendez-vous dans un port ou dans un autre avec des dates impératives…

En joueurs timides, peut-être, au lieu de relever de défi d’attendre le 20 Mai dans la totale incertitude, nous choisissons plutôt de lever l’ancre ce soir, mercredi 6 !

Nous profiterons de nuits de pleine lune, ce qui est plutôt agréable, et d’un vent d’Ouest puis Nord Ouest, donc portant, et devrions arriver vendredi au petit jour sur Las Palmas, juste avant que la fenêtre ne se referme… Nous aurons davantage de temps pour notre préparation là-bas.

Allez, avec un clin d’oeil : pensez que pendant que vous serez sous vos douces couettes, nous veillerons tour à tour sur la marche du bateau, ces deux nuits prochaines ; et de notre côté nous vous imaginerons dans les embouteillages jeudi et vendredi matin lorsque le soleil se lèvera sur l’immensité qui nous entoure !

Je ferme vite l’ordi et je rejoins Syl qui déjà s’affaire à la cuisine pour anticiper nos prochains repas en mer.

A bientôt sur le blog de Ciao !

nota : des modifications de programmation sur la plateforme du blog rendent mes mises en pages difficiles, aléatoires, et inesthétiques. Désolé, je n'ai pas encore trouvé la parade !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Feeling Du Blog

  • : le blog de Ciao...
  • : Voyages au long cours... Voyages intérieurs ... Ou plutôt les deux ensemble ! A mon avis, il y a une sorte de parallèle entre nos cheminements terrestres (ou maritimes) et nos évolutions intérieures... Faut-il pour autant partir pour se trouver ?
  • Contact

Profil De L'auteur

  • Michel
  • Je suis né dans un petit village du Nord de la France ; 1/2 siècle plus tard, je me réveillais tous les matins avec l'envie d'aller voir de l'autre côté de l'horizon...
J'ai rencontré Syl, et ensemble nous prenons le départ en 2014...
  • Je suis né dans un petit village du Nord de la France ; 1/2 siècle plus tard, je me réveillais tous les matins avec l'envie d'aller voir de l'autre côté de l'horizon... J'ai rencontré Syl, et ensemble nous prenons le départ en 2014...

feeling du blog

A mi-chemin  

entre l'aventure concrète d'un terrien qui appréhende la vie sur un bateau, ouvre les pages d'un grand voyage

à travers le monde,  

et l'homme qui se regarde avec un peu de recul, déplie son rêve, l'observe, et tente d'exprimer

sa propre découverte...

 

Recherche

Nous sommes partis de Hendaye le Lundi 14 Juillet 2014

Liens